04 74 65 85 41

Chères portées !

Vous qui avez franchi le pas de l’entrepreneuriat, vous avez peut-être affronté des comportements hostiles ou des attitudes dubitatives, levé des craintes réelles ou supposées ? Mais toutes les femmes ne sont pas comme vous. A l’occasion de la 4ème édition du Positive Economy Forum qui s’est tenu au Havre, Marion Darrieutort, présidente de l'Agence Elan-Edelman, a rappelé avec force que si le mot « Entreprise » était féminin, trop peu de femmes faisaient leur place dans le monde du business.

Certes, le « plafond de verre » entrave encore la carrière de nombreuses femmes diplômées. Il reste quelques progrès à faire pour les inciter à développer leur esprit créatif et monter leur propre affaire. Ainsi 70% des créations d’entreprises en France sont l’apanage des hommes selon l’Organisation Internationale du Travail (OIT). Alors comment s’y prendre pour faire bouger les lignes ? Peut-être en levant dès l’enfance les « freins à l’audace » !

tipi_4_img_1

Allez-y les filles ! On a besoin de vous !

Durant les trophées des Femmes de l’Economie d’Annecy le 23 octobre 2015, Sévérine Besson-Thura, lauréate du prix de la Femme à l’International, a secoué l’assistance dans laquelle se trouvaient beaucoup d’hommes en s’exclamant : “Je dédie ce trophée à toutes les femmes qui n’osent pas. On nous parle beaucoup de discrimination, de devoir changer les mentalités, la culture chez les hommes etc. On a franchi des pas. Maintenant, les barrières sont beaucoup chez les femmes. Prenez confiance en vous et osez!”.

Pour autant, on peut aussi envisager de nouveaux modes de pensée au-delà de l’opposition des sexes. L’objectif, n’est-il pas d’avancer ensemble afin de porter les meilleures offres à ses clients ?

Et les choses bougent avec la « génération Y » hyper-connectée qui pousse aux portes de l’entrepreneuriat. Pour Séverine Perron, auteure du « Manifeste d’une femme de la Gen Y en 21# » (éditions Kawa) : « la génération qui vient n’est plus “genrée”. Elle est principalement motivée par la quête de sens, par une entreprise ou un projet véhiculant des valeurs. Et si cette génération ne se retrouve pas dans ce type d’environnement, elle va créer ses propres entreprises, seule ou en groupe ! »

Allez-y les filles ! On a besoin de vous !

Portez-vous bien et à très bientôt !

L’équipe de TIPI Portage

 

Partager cet article

Partager sur Facebook   Partager sur Linkedin   Partager sur Viadeo   Partager sur Google+



Et portez-vous bien !