04 74 65 85 41

Chers portés !

On nous l’avait tellement rabâché qu’on avait presque fini par le croire : les français sont nuls en vrac, pour se promouvoir, parler anglais, développer des projets industriels, s’implanter sur des marchés etc. etc. Or, voilà que John Chambers, le patron d’une des plus importantes « world company » américaines vient nous tresser des lauriers. Il dirige l’entité « Monde » de Cisco, une entreprise spécialiste des serveurs et des réseaux (80% de ce qui circule sur le web passe par ses équipements). Chambers se fait l’ardent défenseur des start-ups à la française qui, selon lui, sont parfaitement en phase avec le boom du numérique.

Notre pays serait-il « the place to be » pour faire la révolution … digitale ?

Chambers avait déjà versé 100 millions de dollars en février 2015 pour aider des startups bien de chez nous. C’est sans doute sa nouvelle visite « d’incubateurs » dans la capitale à l’automne dernier qui l’a séduit. Nul besoin cependant de rêver d’un parcours « à l’américaine », nous aurions tous les outils pour réussir chez nous si l’on en croit Mister Chambers. Nul besoin non plus d’être jeune (Laplanche est âgé de 45 ans) et geek. Il faut avant tout un produit ou un service que les outils numériques seront susceptibles de relayer sur internet. Et en la matière, nous n’aurions rien à envier à nos voisins européens. John Chambers ne se laisse pas non plus « distraire » par d’épiphénomènes politiques ou sociaux franco-français et va remettre 100 nouveaux millions de dollars dans notre industrie du numérique.

          

Il déclarait même sur Europe 1 : « La France est pionnière et d’autres pays vont suivre ! ». Il ajoutait, dithyrambique : « Personne ne peut aller de l’avant isolément. Il faut une communauté entre une volonté politique, des entrepreneurs et des citoyens (…) Je pense qu’il y aura de plus en plus d’entrepreneurs qui vont rester chez vous pour créer les emplois de l’avenir ». Il concluait de façon très encourageante : « Nous ne sommes pas parfaits, mais nous savons voir l’avenir et nous comprenons quelles sont les tendances du marché, comme nous l’avions fait pour la Chine il y a 20 ans ou l’Inde il y a 8 ans. La France, c’est l’avenir !». 

Alors « yapluka » !      Comme le disait ce vieux slogan « On n’a pas de pétrole, mais on a des idées ! ».

Plus d’informations: http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/la-france-c-est-l-avenir-le-patron-de-cisco-declare-sa-flamme-aux-start-up-francaises_1723764.html

Portez-vous bien et à très bientôt !

L’équipe de TIPI Portage

 

Partager cet article

Partager sur Facebook   Partager sur Linkedin   Partager sur Viadeo   Partager sur Google+



Et portez-vous bien !