04 74 65 85 41

Chers portés,

Avant de lancer votre activité, vous avez sans doute (certainement ?) fait face à de nombreux obstacles. En tout premier lieu, votre famille était peut-être dubitative, voire hostile à votre esprit d’entreprendre ? Les anciens collègues de votre vie d’avant – quand vous étiez salarié - ont tenté de vous raisonner (« Au moins, tu as un salaire qui tombe chaque mois ! ») ? Vous avez peut-être perdu des amis, tellement vous étiez accaparé par votre projet ? Votre banque n’était pas convaincue par votre « business plan » ? Bref, un vrai parcours du combattant ! Et si, finalement, tout cela était nécessaire parce que formateur ? Un articlé publié dans le mensuel « Dynamique Mag » dresse un inventaire d’une dizaine d’embûches que l’on peut classer en quatre grandes thématiques comme suit :

  • ·  Du point de vue financier, l’aspirant entrepreneur se mettra en tête qu’il ne sera pas millionnaire – enfin pas au début – voire qu’il devra réviser ses prétentions de rémunérations à la baisse. Frédéric Mazzella, le fondateur du désormais célèbre site de covoiturage Blablacar déclarait « avoir mangé des pâtes pendant quelques années ».

 

  • ·   Du point de vue comportemental, il sera un homme parfait : non content de travailler 14 heures par jour, il restera stoïque pendant les conflits, sera à l’écoute des griefs des uns et des autres, et n’oubliera pas de motiver ses troupes alors que le grand public, en France, a une image plutôt déplorable du « patron ».
  • ·   Du point de vue professionnel, il devra se passionner pour la comptabilité et le suivi administratif bref, en connaître un rayon sur la réglementation de la TVA, des retraites, alors que sa vraie passion, c’est développer son offre. Aimer tellement les 35 heures qu’il les fera 2 fois par semaine.
  • ·   Enfin, du point de vue commercial, l’aspirant entrepreneur oubliera que le taux de pérennité d’une entreprise à 3 ans est de seulement 66% et qu’il devra prendre des risques (adieu, l’assurance chômage !)

Maintenant, un peu d’autosatisfaction, vous êtes passés par là et vous y êtes arrivé. Vous vivez de votre passion, vous avez fait des rencontres passionnantes, vous avez mené des projets motivants et vous savez, comme Winston Churchill que « Le succès c'est être capable d'aller d'échec en échec sans perdre son enthousiasme ».

Plus d’informations: http://www.dynamique-mag.com/article/etre-fou-entreprendre.5353

Portez-vous bien et à très bientôt !

 

Partager cet article

Partager sur Facebook   Partager sur Linkedin   Partager sur Viadeo   Partager sur Google+



Et portez-vous bien !