04 74 65 85 41

Chers portés !

Aujourd’hui, nous allons vous raconter une belle histoire. Celle d’un jeune entrepreneur de 44 ans en passe de révolutionner le monde des transports, plus précisément celui, en devenir, des voitures électriques. Tesla Motors, c’est lui ! Elon Musk est cependant loin d’être un débutant. Originaire d’Afrique du Sud, il a fait fortune en 2002, en revendant sa première société : Paypal, le fameux service de paiement en ligne.

tipi_3_img_1

« Nous appelons Apple le cimetière de Tesla. Si vous ne faites pas l’affaire chez Tesla, vous allez bosser chez Apple »

Il est volontiers provocateur (« Si vous ne faites pas l’affaire chez Tesla, vous allez bosser chez Apple » déclarait-il au Handelsblatt, le célèbre journal économique allemand) et toujours ambitieux (« Je veux démonter que la voiture électrique est la plus prometteuse du monde » clame-t-il dans un reportage diffusé au 20 heures de France 2 fin septembre 2015. Visionnaire ? Lunatique ? Vous allez dire que c’est encore une « success story » à l’américaine. Il a cependant connu des échecs : prix exorbitant de ses voitures, business model compliqué…

Cette histoire serait-elle impossible à reproduire chez nous, pays frileux en audace, en Géo Trouvetou ? Regardons-y de plus près. Il y a deux ans, une société française, Induct, a lancé la première voiture sans chauffeur, baptisée Navia. C’était une première mondiale qui s’est déroulée à Lyon, dans le cadre d’un projet visant à faire de l'agglomération un laboratoire d'innovations et d'expérimentations.

Induct n’est pas Telsa (38 salariés contre 3.000) et ne s’adresse pas au même marché. Mais n’oublions pas que la région lyonnaise dispose d’un important vivier d’entreprises dans le domaine de la robotique : citons Robopolis, la société de Bruno Bonnell basée à Villeurbanne, ou Akeoplus dont le siège est dans l’Ain. Lors d’un colloque organisé en juin dernier à Lyon par huit associations de professionnels, 70% des membres interrogés indiquaient que la robotique était un vivier important d’activités pour le futur. En outre, ces sociétés font massivement appel à la sous-traitance. Et donc à vos services !

Impossible n’est donc pas français … Yes, you can !

Portez-vous bien et à très bientôt !

L’équipe de TIPI Portage

 

Partager cet article

Partager sur Facebook   Partager sur Linkedin   Partager sur Viadeo   Partager sur Google+



Et portez-vous bien !